News

Pourquoi les jeunes ne sont-ils pas les premiers à être vaccinés contre le corona?

06 janvier 2021

Ces dernières semaines, des voix se sont élevées pour vacciner les jeunes en premier. En raison de leur style de vie actif, ils contribuent en bonne partie à la propagation du virus. Aussi longtemps que nous ignorons si les personnes vaccinées peuvent encore transmettre le virus, on ne peut que se perdre en conjectures quant à l’efficacité réelle de cette stratégie.

L'un des arguments avancés pour vacciner en premier lieu les groupes d'âge plus jeunes est que, du fait de leur mode de vie actif, ils entreraient le plus souvent en contact avec d'autres personnes et propageraient donc davantage le virus. L'idée est qu'en les vaccinant en premier, on protègerait aussi plusieurs autres générations. Cette idée tient-elle la route?

La condition cruciale n’est pas encore remplie

L'idée sous-jacente est correcte en soi, bien qu'il y ait une condition sine qua non dans tout ceci. La vaccination doit faire en sorte que nous ne puissions plus être infectés par le virus ni le transmettre à autrui. Et cela, nous l’ignorons à ce stade. Pour les vaccins actuels contre le corona, nous savons seulement que les personnes vaccinées présentent moins de symptômes d'infection.

Si les vaccins ne nous protègent pas contre l'infection, il est inutile et même contre-productif de vacciner d'abord les plus jeunes. Dans ce cas, ces personnes auront moins ou pas de symptômes à la suite de la vaccination, mais resteront contagieuses, ce qui peut entraîner davantage d'infections. Tant que nous ne savons pas si les vaccins nous protégeront contre l'infection, une telle stratégie n’est donc pas à l’ordre du jour.

Immunité de groupe: pas encore pour demain

Afin d'obtenir cette immunité de groupe tant discutée, la protection contre les infections est également une condition préalable. Ce n'est qu'alors que vous ne transmettrez plus le virus et que vous vous protégerez non seulement vous-même, mais aussi les autres. L'illustration ci-dessous vous donne une idée de la manière dont cela fonctionne:


En outre, il est important qu'un nombre suffisant de personnes se fassent vacciner. Cela présuppose à la fois la disponibilité de doses suffisantes et la volonté de la population de se faire vacciner. C'est pourquoi l'obtention de l'immunité de groupe, même en supposant que les vaccins offrent une bonne protection contre l'infection, prendra encore un certain temps.

Ceux qui ont déjà été vaccinés n'auront donc pas carte blanche dans un premier temps, mais devront suivre les mesures comme tout le monde. En clair: lavage des mains, port du masque buccal et respect de la distanciation sociale.

Pour en savoir plus sur les vaccins contre le coronavirus, consultez notre dossier détaillé.

NOTRE DOSSIER SUR LES VACCINS CONTRE LE CORONAVIRUS