Test-Achats tient à vous informer que notre site Web utilise ses propres cookies ainsi que ceux de tiers pour mesurer et analyser la navigation de nos utilisateurs afin de fournir des produits et services susceptibles de vous intéresser. En utilisant notre site, vous acceptez cette politique et consentez à l'utilisation de cookies. Vous pouvez modifier les paramètres ou obtenir plus d'informations ici.

Energie

Nouveaux tarifs de distribution en gaz et électricité : besoin de transparence et d’uniformité !

30 janv. 2015
Le gel tarifaire imposé pour 2013 et 2014 a pris fin et les nouveaux tarifs sont désormais appliqués. L’évolution est parfois inquiétante ! Test-Achats  sera particulièrement attentive à l’évolution 2015 – 2016 vu l’impact notamment du renouvelable sur ces tarifs.

Tarifs de distribution 

Les frais de distribution sont facturés, via les fournisseurs, par les gestionnaires de réseaux de distribution (SIBELGA à Bruxelles, ORES ou TECTEO en Wallonie, EANDIS ou INFRAX en Flandre, par exemple) et occupent une grande partie de la facture de gaz et d’électricité.  C’est surtout en électricité que leur proportion est sidérante.  D'une commune à l'autre, ces frais occupent en moyenne 50 % de la facture énergie, et peut même aller jusque 60 % dans certaines communes ! Ces tarifs sont régulés et doivent être approuvés par les régulateurs régionaux. Chacune des 26 zones de distribution en Belgique se voit appliquer des tarifs différents et certains consommateurs supportent ainsi une charge beaucoup plus lourde que d’autres. 

Hausse sensible de l’électricité surtout en Flandre

C’est en Flandre surtout que l’on note une augmentation de l’électricité car les distributeurs sont confrontés à un endettement gigantesque, provenant en bonne partie des subsides sur les panneaux solaires. Il s’agit en moyenne d’une augmentation de 20 %. Certaines zones sont très touchées. Ainsi, Inter-Energa (principalement les codes postaux de 3500 à 3770 et de 3800 à 3990), Sibelgas Noord  (Wemmel, Vilvoorde, Machelen, …) ou Infrax West (de très nombreuses communes dans les codes postaux entre 8400 et 8880) voient leurs tarifs augmenter de plus de 30 % pour un compteur normal. Pour une consommation moyenne de 3500 kWh par an, c’est une centaine d’euros d’augmentation annuelle ! 

En Wallonie, tous les tarifs ne sont pas encore connus.  Pour ORES, ce sont les tarifs 2014 qui ont été temporairement reconduits. Les distributeurs du sud du pays n’ayant pas été confrontés à une dette monstrueuse issue des subsides aux panneaux solaires, l’augmentation moyenne devrait être nettement moins importante qu’en Flandre.  Cependant, des communes comme Incourt, Chastre, … desservies par PBE voient également leurs tarifs augmenter de plus de 30 %.  Chez AIEG (Andenne, Gesves,…) et AIESH (Chimay, Beaumont, …), l’augmentation atteint 13 % pour le tarif en compteur normal. Elle est de 6 % sur le réseaux TECEO-RESA (71 communes liégeoises). 

Par contre, à Bruxelles, les tarifs ont diminué ! 

Le gaz majoritairement à la baisse

Beaucoup de tarifs ont diminué.  Quelques hausses sont toutefois constatées mais dans une proportion moindre que pour l’électricité.  Dans la zone Sibelgas Noord, par exemple, les tarifs ont ainsi augmenté de 4 à 5 %. 

Besoin d’uniformité et transparence

Test-Achats est favorable à un tarif qui tend au maximum vers une certaine uniformité, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui. Ce n’est pas le changement de compétence (du fédéral au régional en 2015) qui va simplifier la situation et créer plus d’uniformité : au contraire celle-ci sera bien plus complexe et difficile à suivre. Par ailleurs, la question se pose de savoir si cet argent est suffisamment réinvesti dans les réseaux de distribution. Ne part-il pas dans les poches des collectivités en proie à de graves difficultés financières ? L’analyse de la rentabilité des intercommunales de distribution démontre à suffisance que les dividendes des communes est devenue la priorité, et non la qualité du service aux citoyens et aux consommateurs. 

Pourtant, les consommateurs sont pris en otage car ils n’ont pas le choix de leur gestionnaire de réseau. Le seul moyen pour eux d’économiser sur leur facture énergie est de réduire leur consommation et d’opter pour le fournisseur le moins cher qu’ils peuvent trouver grâce au comparateur énergie de Test-Achats : www.test-achats.be/comparergazelectricite.