Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Test Achats appelle les dirigeants européens à protéger les droits des consommateurs

14 avr. 2020

Ce mardi 14 avril à 17h05, la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs débattra avec Didier Reynders des mesures prises par l'UE pour protéger les consommateurs et leurs droits. Test Achats profite de cette occasion pour attirer leur attention sur plusieurs points, en particulier sur le non-respect par les compagnies aériennes de leur obligation de proposer un remboursement en cas d’annulation d’un vol.

Ce mardi 14 avril à 17h05, la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs débattra avec Didier Reynders des mesures prises par l'UE pour protéger les consommateurs et leurs droits.

 

Stop aux abus liés au corona

Parmi les points annoncés à l’agenda, les députés évalueront comment l’UE et les autorités nationales luttent contre les escroqueries aux consommateurs liées au coronavirus, par exemple en cas d’allégations trompeuses sur des produits faisant l’objet d’une forte demande ou lorsque des produits sont vendus à des prix déraisonnablement élevés.

 

Le 30 mars dernier, Test Achats lançait sa plateforme www.testachats.be/stopabuscorona pour permettre aux consommateurs de signaler les éventuelles arnaques auxquelles ils auraient été confrontés. Plus de 150 signalements ont déjà été recensés sur cette plateforme.La grande majorité de ceux-ci porte sur des hausses de prix tant sur le matériel de protection (masques et gel hydroalcoolique) que sur les denrées alimentaires et les biens de première nécessité. Test Achats recense aussi de nombreux signalements de frais et/ou de délais de livraison excessifs.  A côté de ces signalements, les experts de Test Achats traquent les fake news et fraudes circulant sur le net. Plusieurs sites web proposant de prétendus miracles contre le Covid-19 - tels que des huiles essentielles, huile de CBD, homéopathie, compléments alimentaires, etc- ont déjà été signalés aux autorités compétentes ainsi qu’à Facebook. Test Achats continuera de suivre ces dossiers de près.

 

Les compagnies aériennes doivent respecter les droits des passagers

Ce sur quoi l’organisation veut spécialement attirer l’attention des députés européens en vue de la réunion de ce mardi 14 avril, c’est le non-respect par les compagnies aériennes de leurs obligations en cas d’annulation de vol. Celles-ci proposent en effet systématiquement un voucher sans permettre un remboursement, ce qui est pourtant explicitement prévu par la règlementation européenne. Test Achats a adressé, le 31 mars dernier, un courrier de mise en demeure à près de 10 compagnies aériennes leur enjoignant de respecter la règlementation en vigueur, sans résultat jusqu’à présent. L’organisation rappelle qu’à l’heure d’aujourd’hui, aucune garantie n’existe en cas de faillite d’une compagnie aérienne. Les vouchers acceptés par les voyageurs d’une compagnie faisant ensuite faillite seraient tous simplement perdus.

 

Test Achats rappelle enfin que les droits des consommateurs ont été fortement affaiblis par un arrêté ministériel belge obligeant les consommateurs à accepter un voucher en cas d’annulation d’un voyage à forfait, contrairement à ce que prévoit la directive européenne applicable. Bien que l’organisation comprenne que certains aménagements soient apportés en ces temps de crise, elle estime qu’un équilibre doit être trouvé entre les droits et obligations de chacune des parties, en particulier des consommateurs disposant de revenus modestes, ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent.