Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Covid-19: les Belges conscients de la valeur des data mais inquiets pour leur vie privée

07 mai 2020

Test Achats publie son 4e sondage réalisé auprès d’un échantillon représentatif de belges. L’objectif de ce sondage était de connaître l’état d’esprit des belges par rapport à une éventuelle application de traçage afin de lutter contre le Covid-19. Il en ressort que les Belges reconnaissent l’utilité d’une telle appli mais sont inquiets en terme de respect de leur vie privée.

tracking corona

4e sondage de Test Achats

Test Achats a réalisé un sondage entre le 24 et le 27 avril auprès d’un échantillon représentatif de plus de 1000 personnes âgées entre 18 et 74 ans. L’objectif de ce sondage était de connaître l’état d’esprit des belges par rapport à une éventuelle application de traçage pour lutter contre la propagation du Covid-19. Bien que l’option de l’application ait été (temporairement ?) abandonnée en Belgique en faveur d’un traçage humain par téléphone, l’organisation de consommateurs souhaitait faire entendre la voix des premiers concernés par d’éventuelles mesures pouvant potentiellement porter atteinte au droit au respect de leur vie privée.

Une appli de traçage considérée comme utile

Une majorité de Belges (60 %) estime que l’utilisation des données personnelles peut être très utile pour contrôler la propagation du Covid-19, et 66 % qu’elle peut grandement contribuer à sauver des vies.

Mais la préférence des belges pour une app utilisant des données anonymisées est frappante. Alors que 58 % d’entre eux se sentent à l’aise avec une app qui envoie des alertes en cas d’entrée dans une zone avec des personnes infectées par le Covid-19, ce chiffre tombe à  40 % pour des données non-anonymisées. Par ailleurs, 61 % des Belges ne seraient pas à l’aise avec une app collectant des données de position GPS non anonymisées en provenance des  opérateurs télécom mobiles pour suivre les habitudes de mobilité pendant le confinement, contre seuls 25 % qui n’y verraient pas d’objection.

Des inquiétudes pour la vie privée

Le fait que les Belges soient conscients de l’utilisation des données personnelles comme outil pour lutter contre le Covid-19 ne veut pas dire qu’ils signent un chèque en blanc aux autorités. En effet, 64 % déclarent être inquiets des conséquences de la crise du coronavirus sur les droits en matière de protection des données et 54 % pensent que le gouvernement saisit l’opportunité de la crise actuelle pour violer notre vie privée.

Ceci peut expliquer que 24 % déclarent qu’ils n’installeront pas une application spécifique de suivi sur leur téléphone mobile permettant au gouvernement de récolter de l’information sur tous leurs déplacements et localisations, et ce, même si cette appli était obligatoire. Les belges se montrent par ailleurs méfiants quant à l’anonymisation des données : 82 % pensent que les données ne peuvent jamais être réellement anonymisées.

Des balises fondamentales

Si la Belgique devait finalement opter pour une appli de traçage, Test Achats demande que des balises soient mises en place afin de préserver les droits fondamentaux des consommateurs. Pour Julie Frère, porte-parole de Test Achats, « l’application devrait respecter les grands principes du RGPD, et reposer sur l’anonymisation des données. Elle devrait également être transparente quant aux informations qu’elle collecte, ainsi que sur la finalité et la durée de cette collecte. Notre sondage montre que  69 %  belges pensent qu’il est possible de trouver des solutions technologiques pour l’utilisation des données dans la lutte contre le Covid-19 qui préservent le droit à la protection des données et la vie privée, c’est un signal positif pour le gouvernement ».

 

Test Achats aux côtés des consommateurs

Les consommateurs peuvent adresser toutes leurs questions concernant leurs droits dans le contexte de l’épidémie (annulation de voyage, report crédit hypothécaire, etc) au 0800 29 510 (du lundi au jeudi de 9 à 18h, et le vendredi de 9 à 16h45). Un dossier complet est également à leur disposition sur www.testachats.be/corona