Dossier

Pièges dans les magasins

26 avril 2013
pièges ds les magasins

Par manque de temps ou d’attention, le consommateur court régulièrement le risque de payer plus qu'il ne le devrait sans même le remarquer lorsqu’il fait ses achats au supermarché. A quels “pièges” devez-vous faire attention ? C'est ce que nous vous expliquons ci-après.

Fausses actions

Attention aux fausses actions !

Selon la loi, le mot “promotion” ne peut être utilisé que lorsqu'un produit est vendu à un prix réduit. Le prix de référence - le prix le plus bas pratiqué au cours du mois ayant précédé la promotion - doit être affiché à côté du prix promo. Ce système a pour but de permettre au client d'évaluer le montant de la réduction. Certains commerçants ignorent toutefois cette loi et affichent des promotions qui n'en sont pas vraiment.

Selon la loi, le mot “” ne peut être utilisé que lorsqu'un produit est vendu à un prix réduit. Le prix de référence - le prix le plus bas pratiqué au cours du mois ayant précédé la promotion - doit être affiché à côté du prix promo. Ce système a pour but de permettre au client d'évaluer le montant de la réduction. Certains commerçants ignorent toutefois cette loi et affichent des promotions qui n'en sont pas vraiment.
  • Parfois, les fausses réductions sont dissimulées en ne mentionnant pas le prix de référence. Impossible alors de comparer.
  • Certains commerçants indiquent par contre bel et bien un prix de référence sur la fiche promotionnelle, mais un prix incorrect qui donne l'impression que le produit était initialement plus cher qu'il ne l’est en réalité.
  • Les fins renards du marketing connaissent la loi. Sachant que ces règles ne s'appliquent qu'aux actions mentionnant explicitement le mot "promotion", ils utilisent alors des termes comme "prix cassés" ou "prix choc", ou tout simplement une belle affiche colorée qui donne l'impression d'une promotion. Si de telles pratiques ne sont pas interdites, elles n'en ont pas moins pour effet d'induire le consommateur en erreur.

Afin de stimuler les ventes d'un produit, certains marketeers proposent aussi parfois une certaine quantité ou un produit "gratuit". Nous avons ici aussi identifié à plusieurs reprises par le passé un certain nombre de produits qui étaient en vérité tout sauf gracieusement offerts. Une technique souvent efficace pour camoufler en réalité une hausse de prix.