Dossier

Protéger votre enfant face aux dangers du net

16 août 2017
filtres parentaux

Internet présente des problèmes spécifiques pour les enfants. La responsabilité des parents est capitale : encadrer l’utilisation, sensibiliser aux risques, préserver des contenus inappropriés et des contacts indésirables. Les solutions techniques peuvent être efficaces mais doivent aller de pair avec une bonne communication.

Les dangers

  • Surexposition. Le premier véritable danger est la tendance du jeune à être constamment présent sur le web, avec tout ce que cela implique en termes d’accès, par une personne malveillante, à des informations sensibles.
  • Cyberharcèlement. Votre enfant peut fréquemment faire l’objet de harcèlement, de pressions psychologiques, d’intimidation, de chantage, d’humiliation lors de ses échanges sur internet. Il peut aussi subir des pressions incitant à la pratique de jeux dangereux, à l’anorexie, au racisme, à la fugue... Ces pressions sont souvent le fait d’individus du même âge. Cela peut avoir des conséquences psychologiques très graves, menant parfois à des comportements suicidaires. Il faut réagir dès les premiers signes de comportements anormaux.
  • Pédophiles. Un grand nombre d’internautes à tendances pédophiles profitent de l’anonymat offert par le web pour entrer en contact avec des mineurs. Se faisant passer pour des personnes de l’âge des enfants et sous couvert de fausses identités, ils les manipulent pour les inciter à se lancer dans des conversations à caractère sexuel, à envoyer des fichiers douteux, ou parfois même à rencontrer leur interlocuteur. De tels échanges sont réprimés par le Code pénal.
  • Pornographie infantile. La production et la distribution de la pédopornographie sont illégales. La représentation d’activités sexuelles impliquant un ou plusieurs enfants est soumise à des peines d’emprisonnement de 5 à 10 ans. La seule possession de ce type de contenus entraîne une peine pouvant atteindre 3 ans de prison.
  • Usurpation d’identité. N’importe qui peut prendre le contrôle du compte Skype, Facebook ou du blog de votre enfant à son insu et diffuser, en son nom, des informations telles que des propos diffamatoires ou injurieux.
  • Jeux, applis, réseaux sociaux. Les plateformes de jeux en ligne, applis, chats, forums, blogs et réseaux sociaux fournissent souvent des possibilités de communication sous la forme de messagerie instantanée. Des personnes malintentionnées peuvent se cacher derrière tous ces réseaux. Certains jeux ou applications "pirates" sont uniquement conçus pour la récolte d’informations, tandis que d’autres sont susceptibles d’installer des virus informatiques.
  • Autres dangers. D’autres risques, pas directement liés aux données personnelles, menacent également votre enfant sur le web : le temps excessif sur les jeux vidéo, la vente cachée de jeux prétendument gratuits, les jeux d’argent interdits au moins de 18 ans (poker, paris sportifs…), l’exposition à des images choquantes (pornographie, violence, torture, guerre…), la surtaxation de services et d’applications via SMS, etc. Là aussi, il importe d’établir des règles entre parents et enfants.