Dossier

Des solutions pour un meilleur WiFi

29 octobre 2019
wifi thuis

29 octobre 2019

Nous sommes de plus en plus souvent connectés à l’Internet par des appareils toujours plus nombreux. Ils sont reliés au réseau WiFi en un rien de temps. Toutefois, la portée et la vitesse laissent parfois à désirer. Ce dossier vous aidera à en comprendre la raison et vous apportera quelques solutions.

Quel est le rôle du fournisseur d’Internet ?

Avoir un mauvais réseau domestique est contrariant. Si votre fournisseur peut y faire quelque chose ? C’est naturellement indéniable. Dire que ce fournisseur est l’unique fautif ? Ce serait exagéré. Cette fausse croyance a pourtant la vie dure chez de nombreuses personnes. Et sans doute est-ce dû à l’insistance avec laquelle les fournisseurs vantent leur vitesse Internet.

Vitesses annoncées

Les abonnements Internet annoncent en effet des vitesses de connexion souvent bien plus élevées que celles réellement atteintes. Nous avons trop souvent tendance à négliger le fait qu’il s’agit en réalité toujours des vitesses maximales théoriques que notre fournisseur est en mesure de faire parvenir jusqu’à notre modem-router. Chez Telenet p.ex., la vitesse maximale s’élève à 300Mbps, alors qu’elle est de 100Mbps chez Proximus. 

Chez vous, cette vitesse ne peut toutefois être atteinte que si branchez votre ordinateur, portable ou autre appareil à votre routeur par un câble Ethernet. Et encore. En pratique, il est plutôt rare d’atteindre cette vitesse - même par le biais d’Ethernet. Et passer par le WiFi, comme c’est de plus en plus souvent le cas de nos jours, ne fera souvent que ralentir encore votre vitesse de surf. Votre fournisseur n’est pas le seul à blâmer. D’autres facteurs techniques et environnementaux entrent en effet en ligne de compte et ce sont eux, principalement, qui ralentissent votre véritable vitesse Internet, et la vitesse de votre WiFi en particulier, que celle que votre abonnement vous promettait. 

Technologie appliquée

La vitesse de votre Internet est influencée par la technologie permettant de s’y connecter : une connexion Internet passant par la ligne téléphonique classique présente d’autres exigences que celle passant par le câble, ce qui aura aussi une influence sur les performances lors de l’utilisation.

Connexion DSL : la distance est déterminante

La distance joue un rôle important pour les vitesses maximales que vous pouvez atteindre avec une connexion DSL : d’une part la distance séparant votre maison de la cabine de rue, et de l’autre la distance entre la cabine de rue et la centrale le plus proche. Plus les distances sont élevées, plus le signal sera faible et la connexion à Internet, lente.

Lorsque la distance séparant la cabine de rue de la centrale dépasse 2,5 km, une connexion ADSL2+ n’est plus possible. Dans ce cas, vous utilisez une connexion ADSL. Si la distance entre votre habitation et la centrale ne dépasse pas 1,7 km, vous pouvez normalement disposer d’une vitesse de téléchargement de 9 à 12 Mbps.

Dans le cas des connexions VDSL, il existe une connexion en fibre de verre entre la centrale et la cabine de rue. Depuis la cabine de rue, seul un fil de cuivre rejoint la maison de l’utilisateur. En cas de distance maximale de 1 km entre la cabine de rue et votre maison, votre vitesse de téléchargement maximale est de 16,5 Mbps. Si la distance maximale n’est que de 700 mètres seulement ; la vitesse de téléchargement atteindra au maximum 20 Mbps. Si la distance ne dépasse guère les 400 mètres, vous pouvez même recevoir jusqu’à un maximum de 30 Mbps.

En janvier 2015, Proximus a déployé une technologie pouvant porter les performances de la VDSL à 70 Mpbs, de façon à ce qu’elles approchent les vitesses possibles avec l’Internet par le câble.

Entretemps, Proximus travaille également sur le déploiement de la fibre optique dans les foyers ("Fiber-To-The-Home"). En théorie, cela devrait permettre des débits allant jusqu'à 220 Mbps en téléchargement et 25 Mbps en upload (avec la possibilité d'augmenter encore cette vitesse à 400 Mbps en download et 50 Mbps en upload).

Connexion câblée fortement influencée par la charge sur le réseau

Chez tous les fournisseurs d'accès, la vitesse atteignable peut varier au fil du temps en fonction de la charge du réseau international. Au niveau des câblo-opérateurs, un autre aspect inhérent à cette technologie entre en ligne de compte :  lorsque de nombreux utilisateurs différents sont actifs simultanément sur la partie locale de leur réseau (appelée “noeud”), cela influence la vitesse que peuvent atteindre les différents utilisateurs. 

Pour éviter cela, les câblo-opérateurs investissent pour augmenter la capacité du réseau en effectuant des « splits de nœuds », une opération qui réduit le nombre d’utilisateurs sur le même nœud afin d’augmenter la capacité disponible par utilisateur. Les câblo-opérateurs investissent également dans des nouvelles technologies de transmissions permettant d’augmenter plus encore les débits disponibles.

Informez-vous avant d’opter pour un fournisseur d’accès!

Avant de souscrire un abonnement à Internet, vous pouvez contacter votre fournisseur d’accès pour vous informer au sujet de la vitesse à laquelle vous pouvez vous attendre en fonction de votre lieu de résidence.