Dossier

Des solutions pour un meilleur WiFi

29 octobre 2019
wifi thuis

29 octobre 2019

Nous sommes de plus en plus souvent connectés à l’Internet par des appareils toujours plus nombreux. Ils sont reliés au réseau WiFi en un rien de temps. Toutefois, la portée et la vitesse laissent parfois à désirer. Ce dossier vous aidera à en comprendre la raison et vous apportera quelques solutions.

Comment améliorer votre WiFi

Commencez par essayer de résoudre vos problèmes de WiFi avec votre installation actuelle. Si les résultats ne sont vraiment pas convaincants, il est temps d’envisager l’acquisition d’appareils supplémentaires.

Optimisez au mieux votre situation actuelle

Pour améliorer votre connexion WiFi, voici quelques mesures possibles :

Optimisez l’emplacement de votre modem-router

Il est fort probable que votre modem-router se trouve quelque part dans une entrée, un garage ou une cave, très certainement caché dans le coffret-compteur. Sachant que c’est là que débouche le câble coaxial ou la ligne téléphonique, c’est somme toute logique. Pourtant, c’est loin d’être l’emplacement rêvé. C’est pourquoi mieux vaut choisir un autre emplacement pour votre modem-router, de préférence le plus au centre possible de votre habitation, dans un endroit bien dégagé.

Quelle que soit l’efficacité de cette astuce, tout le monde n’a pas la possibilité d’éloigner son routeur du point de branchement. Et tout le monde ne dispose pas d’un raccordement au réseau pour son modem-router en plein milieu de son habitation. Dans ce cas, les adaptations suivantes pourraient s’avérer utiles :

  • Surélevez le modem-router : les signaux WiFi rencontreront peut-être moins d’obstacles.
  • Votre modem-router présente-t-il des antennes extérieures ? Orientez-les dans d’autres directions et vérifiez la qualité de votre couverture.
  • Si possible, installez le modem-router juste en-dehors de votre coffre-compteur et vérifiez la qualité de votre couverture.
Connexion avec la bande de fréquence la plus optimale
La plupart des modem-router actuels sont « dual band », ce qui signifie qu’ils utilisent deux bandes de fréquence pour l’envoi des signaux WiFi : la bande 2.4 GHz et la bande 5GHz. La vitesse maximale de la première est moins importante, mais présente une bonne couverture, alors que la seconde, si elle permet une plus grande vitesse, a une couverture plus limitée. Si votre modem-router est éloigné, mieux vaut opter pour la bande 2,4 GHz. S’il est tout près, par contre, choisissez de préférence la bande 5 GHz.
Changez le canal par lequel votre modem-router communique avec vos appareils sans fil

Contrairement à la bande 5 GHz, la 2,4 GHz est fort sollicitée : surtout si vous habitez dans un appartement ou une maison mitoyenne, il y a de fortes chances qu'un ou plusieurs de vos voisins surfent sur leur réseau WiFi via le même canal que vous. Et cela entraîne également des retards sur votre réseau. La bande 2,4 GHz se compose de 13 canaux, dont les canaux 1, 6 et 11 sont les seuls qui ne se chevauchent pas entre eux. Pour mieux profiter de votre WiFi, privilégiez le canal présentant le moins de dérangement au sein de cette bande de fréquence. Pour ce faire, deux étapes :

  • Apprenez à connaître votre propre réseau et ceux des environs : pour cela, vous pouvez utiliser un logiciel d'analyse wifi. Pour Windows 10 il y a le programme gratuit WiFi Analyzer. MetaGeek offre des options plus étendues avec inSSIDer pour Windows et Mac (payant, mais avec une version d'essai gratuite). Pour Android il y a l'application (gratuite) Wifi Analyzer (il n'y a pas d'application pour iOS). Les utilisateurs moins techniques peuvent également découvrir le canal qui fonctionne le mieux en utilisant la méthode classique "essai et erreur".
  • Connectez-vous à votre modem-router et adaptez le canal

Investissez dans du matériel supplémentaire

 Si les astuces révélées ci-dessus ne suffisent pas, vous pouvez envisager d’investir dans du matériel supplémentaire.

Répéteur WiFi

Un répéteur WiFi est un appareil qui, après avoir été branché à une prise électrique, reçoit le signal WiFi du modem-routeur avant de le renvoyer. Pour optimiser son fonctionnement, mieux vaut l’installer environ à mi-chemin entre votre modem-routeur et l’endroit où vous voulez améliorer la réception WiFi.

Cet répéteur représente une solution à la fois économique et facile à installer lorsque la connexion n’est pas suffisante dans une ou deux pièces et que vous ne disposez pas d’un raccordement Ethernet dans les environs immédiats. Cet appareil a toutefois un gros désavantage : faisant à la fois office d’émetteur et de receveur, la vitesse Internet offerte par le routeur en est au moins réduite de moitié.

repeater

Kit Powerline (CPL WiFi)

Un kit Kit Powerline (CPL WiFi) se compose de (au moins) deux adaptateurs : un adaptateur principal et un secondaire, à brancher tous deux à une prise de courant. L’adaptateur principal vous relie au modem-router par un câble Ethernet de manière à recevoir le signal Internet. Signal qu’il envoie ensuite au second adaptateur par le biais du réseau électrique. Branchez le second adaptateur dans ou à proximité de l’endroit où vous souhaitez améliorer la réception WiFi. Il émettra alors son propre signal WiFi.

Les adaptateurs Powerline ne vous fourniront jamais une connexion aussi rapide que le véritable réseau Ethernet. La qualité du WiFi obtenu dépendra donc de la qualité de votre réseau électrique. Par ailleurs, la liaison peut être perturbée lorsque certains appareils domestiques demandent beaucoup de courant. Ils représentent quoi qu’il en soit une solution pour les endroits difficilement atteignables (p.ex. un coin de votre habitation ou une chambre située à un étage supérieur) où vous ne disposez pas d’un raccordement Ethernet.

powerline-kit

Access point

Un access point doit être installé dans ou à proximité de la pièce où vous souhaitez avoir du WiFi. Vous devez le raccorder au modem-router à l’aide d’un câble Ethernet. Son installation est très simple, il suffit de brancher les câbles de réseau et de courant. L’access point crée un réseau WiFi dès qu’il est configuré.

La vitesse obtenue grâce à cet appareil est assez appréciable : le signal Internet étant transmis depuis le modem-router par un câble Ethernet, il n’y a presque pas de perte de vitesse jusqu’à l’access point. Certains modèles présentent plusieurs ports Ethernet, permettant ainsi de brancher plusieurs appareils grâce à un câble.

Un access point représente une bonne solution lorsque vous disposez déjà d’un raccordement Ethernet dans (ou à proximité de) la pièce où le WiFi laisse à désirer.

access point

Router

Vous pouvez remplacer votre routeur par un nouveau. Mais pour augmenter la portée de votre WiFi, mieux vaut l’utiliser, à l’instar d’un access point, comme point de connexion supplémentaire.

Le gros désavantage : il faudra vous frotter aux réglages de votre modem-router et du nouveau routeur pour veiller à ce qu’ils n’entrent pas en conflit. Sans connaissances en réseau particulières, ce n’est pas évident. Mais si vous disposez d’un routeur de réserve, ça vaut la peine de tenter le coup. Et si l’aventure ne vous tente pas, optez pour un access point normal comme décrit ci-dessus.

Les routeurs offrent parfois des possibilités bien pratiques, comme le contrôle parental, un réseau hôte etc. La plupart ont aussi plusieurs ports Ethernet (souvent quatre) permettant de brancher d’autres appareils grâce à un câble Ethernet.

router

Mesh

Mesh ou WiFi multiroom est un système intelligent composé d’une station de base et de ses satellites, tous reliés sans fil les uns aux autres. Ils forment ensemble un unique et important réseau WiFi couvrant toute la maison. Ils communiquent les uns avec les autres pour régler le trafic de données et pour déterminer quel appareil il est préférable de brancher avec quel module. Ce qui permet de toujours être connecté au meilleur signal WiFi.

S’il existe des ensembles composés d’une station de base accompagnée d’un unique satellite, un véritable système « Mesh » est idéalement composé de trois modules. Il faut en premier lieu connecter la station de base au modem-router grâce à un câble Ethernet. Ensuite, placez les satellites où bon vous semble, à chaque étage, par exemple. N’oublions pas que chaque satellite doit être placé à portée de WiFi de l’autre pour leur permettre de communiquer entre eux.

Vous pouvez très facilement installer le système sur votre Smartphone par le biais d’une application. Les désavantages de ce système sont le prix et la consommation (annuellement environ 10 € par module). 

mesh