Dossier

Economiser l’énergie chez vous: c’est nécessaire, possible et profitable

26 avril 2019
économiser l'électricité

Isolation, chauffage, éclairage, appareils électriques,… Sur de nombreux postes, vous pouvez faire en sorte d’économiser l’énergie dans votre habitation. Certaines pistes exigent des investissements, d’autres ne vous coûteront pas un sou. Et pour la partie irréductible de votre consommation, nous vous proposons aussi des solutions…

Chauffage et eau chaude

D'abord bien choisir ses systèmes

Nous vous aidons à trouver les solutions d’avenir, les techniques et les appareils de chauffage les plus performants lorsque la question du remplacement de votre système de chauffage et/ou de production d’eau chaude se pose.

Sur ces sujets , voyez nos rubriques Chauffage & eau chaude et Energie renouvelable.

Outre la consultation des comparateurs et dossiers que nous mettons à votre disposition, libre à vous de poser vos questions, de lancer un sujet dans l’une de nos communautés pour bénéficier des conseils de nos experts et d'autres consommateurs.

 Chauffage et refroidissement d'appoint 

Au-delà des choix de système éventuellement contraints par la disponibilité de telle ou énergie chez vous, nous vous éclairons également sur les solutions d’appoint.
Voyez nos dossiers Acheter un poêle à pellets pour faire le bon choix et Pas de chauffage électrique miracle pour vous prémunir de solutions et d’achats onéreux.

Sachez par exemple qu’un chauffage électrique utilisé dans la salle de bain à raison de 3 heures semaine toute l’année vous revient à une centaine d’euros par an. Cet emploi est économiquement justifié durant l’entre-saison pour chauffer cette seule pièce, mais évitez l’usage prolongé. Mieux vaut, en outre, activer votre chauffage central dès qu’il s’agit de chauffer plusieurs pièces.

Pour traiter le problème inverse, soit le refroidissement de votre habitation lors de fortes chaleurs, attention à certains systèmes de conditionnement d'air portables dont l’utilisation durant deux ou trois semaines vous coûtera une cinquantaine d’euros. Une option chère à laquelle mieux vaut préférer d'abord les protections solaires aux fenêtres et le refroidissement nocturne.

Quelques astuces pour le chauffage

  •  Ne chauffez pas plus que nécessaire votre habitation. Ceci demande de maîtriser votre production de chaleur d’une manière ou d’une autre : thermostat d’ambiance (programmable, c’est encore mieux), vannes thermostatiques,… 
  • Une température de 18 à 21°C est généralement considérée comme étant confortable.
  • On estime que diminuer la température de consigne de 20 à 19° vous permet de réaliser 7% d’économie d’énergie. Voilà une bonne raison d’enfiler un pull et des chaussettes au lieu d’augmenter le chauffage d’un cran.
  • Diminuez, voire coupez le chauffage dans les pièces inoccupées. Diminuez-le également la nuit. Une quinzaine de degrés suffisent.
  • Comptez sur l’inertie thermique de votre habitation pour diminuer le chauffage une demi-heure avant le coucher ou votre départ de la maison.
  • Même s’il fonctionne au gaz ou mazout, votre système de chauffage consomme aussi de l’électricité. En particulier, la chaudière et le circulateur. Conseils : réclamez à votre installateur un circulateur à haut rendement et faites dépendre son fonctionnement du thermostat d’ambiance pour réaliser des économies.
  •  Isolez vos conduites d’eau chaude qui se trouvent en dehors des pièces chauffées. 
  • Placez, derrières vos radiateurs, des feuilles réfléchissantes sur les murs s’ils donnent sur l’extérieur. 
  • Si votre habitation dispose déjà d’une bonne isolation et d’une étanchéité à l’air correcte, songez au placement d’une ventilation mécanique contrôlée à double flux. Leur rendement peut atteindre jusqu’à 95% grâce à un échangeur de chaleur qui récupère  les calories de l’air vicié pour réchauffer l’air frais. 
  • Si vous disposez de l’une de ces installations, utilisez, si disponible, le mode de ventilation bas quand vous êtes absent.  N’usez du mode "maximum" qu'avec parcimonie, en cas de forte odeur. 

Conseils pour la production d’eau chaude

  •  Un chauffe-eau électrique classique revient cher en cas de grande consommation. Préférez-lui un chauffe-eau avec pompe à chaleur ou au gaz à allumage électronique.
  • Installez le chauffe-eau aussi près que possible des endroits où l’eau sera utilisée (cuisine, salle de bains) afin d’éviter les pertes dans les canalisations. Evitez de le placer dans des endroits froids ou alors isolez votre ballon. 
  •  Isolez les conduites d’eau chaude venant de l’appareil. 
  • Limitez la température de stockage à 55°.
  • Faites chauffer votre grand chauffe-eau au tarif « heures creuses » du tarif bi-horaire.
  • Utilisez, au maximum, l’eau froide  (lavage des mains, brossage des dents).
  • Préférez la douche au bain. Avec pommeau de douche économique, c’est encore mieux.