News

Couvertures anti-feu inefficaces et toujours en vente

06 mai 2015
couvertures-anti-feu

06 mai 2015

Notre test démontrait que la plupart des couvertures anti-feu du commerce ne servent à rien. Six mois plus tard, nous déplorons la réaction inadéquate du ministre à notre demande de retrait du marché! Et nos conseils demeurent.

On trouve dans le commerce des couvertures spécifiquement destinées à étouffer un feu qui prendrait dans un endroit particulièrement à risque, comme une cuisine. Pour nous faire une idée de l'efficacité de ces produits, nous avons testé, fin 2014, 16 couvertures achetées dans le commerce. Le test sur feu réel  consistait à étouffer le feu allumé dans un récipient contenant 3 litres d’huile à 350°C. Selon la norme, la couverture doit éteindre le feu et ne pas brûler elle-même. Quand elle est retirée après 15 minutes, le feu ne doit pas reprendre. 

80 % d’éliminés, toutes à déconseiller

La vidéo de ces tests est édifiante. Sur les 16 couvertures, seul un modèle a réussi le test pour les deux échantillons que nous avons testés : le feu a été arrêté et n’a pas repris une fois la couverture enlevée. Mais sa conductivité électrique se révèle potentiellement dangereuse. Deux autres modèles ont fonctionné pendant les 15 minutes de pose sur le récipient, mais le feu s'est rallumé après retrait de la couverture. Les 13 autres produits, soit plus de 80 % du total, ont vu au moins un des échantillons laisser passer des flammes très peu de temps après la pose sur le récipient contenant l'huile en feu. Bref, la qualité des produits testés était tellement basse que nous déconseillions au consommateur de s'équiper d'un tel accessoire.

Un linge humide ? Ça marche !

Nous avons soumis au même test de feu différents essuies et serpillières, qui ont été trempés dans l’eau, essorés, puis posés sur le récipient d’huile enflammée. Tous ont éteint l’huile sans s’enflammer eux-mêmes, et le feu n’est pas reparti après leur enlèvement. Même les produits synthétiques ont rempli leur office sans coup férir, alors que les techniciens s’attendaient au pire !

Six mois plus tard, le ministre réagit

Suite à notre test, nous demandions que les couvertures ayant échoué au test du feu réel soient purement et simplement retirées du marché. Mais Kris Peeters en a décidé autrement. Les fabricants ont maintenant le choix : soit ils retirent les couvertures anti-feu du commerce, soit ils les munissent d’un avertissement mentionnant qu’elles ne sont pas indiquées pour éteindre les friteuses ou les huiles en feu. Autant signaler qu’un pneu neige n’est pas adapté aux conditions hivernales. Cela n’a pas de sens. 

Notre conseil demeure

Quand une friteuse prend feu, n’utilisez pas de couverture anti-feu mais débranchez d’abord l’appareil et utilisez un essuie mouillé mais bien essoré.