L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Ulcère de l'estomac

05 mars 2020
Ulcère de l'estomac

On croit encore trop souvent que le stress ou une mauvaise alimentation sont responsables de l’ulcère gastrique, alors que sa cause principale est bactérienne. Non traitée, cette maladie peut entraîner des complications mortelles. Heureusement, on sait aujourd’hui comment en venir à bout.

Affection

L’ulcère ressemble à un petit cratère qui traverse la muqueuse et peut pénétrer jusque dans les tissus sous-jacents. Les médecins parlent d’ulcère "gastroduodénal". Il en existe deux types: l'ulcère gastrique, dans l'estomac au sens strict, et l'ulcère duodénal situé dans le duodénum, segment initial de l'intestin. Dans le langage courant, on privilégie pourtant les termes "ulcère gastrique" ou "ulcère de l'estomac". 

Contrairement aux populations orientales, les populations occidentales sont nettement plus touchées par des ulcères duodénaux que par ceux de l'estomac.

Généralement, on n'a qu'un seul ulcère, mais il arrive qu’il y en ait plusieurs (l'estomac et le duodénum pouvant être affectés en même temps).

Plus qu'une simple gêne

Les ulcères sont un problème relativement fréquent. Dans l'Enquête de Santé 2018 de Sciensano, 3,6% de la population belge âgée de 15 ans et plus a déclaré avoir souffert d'un ulcère gastroduodénal au cours des 12 mois précédents. Selon la même enquête, le taux de prévalence chez les femmes est légèrement plus élevé que chez les hommes.

Les ulcères de l'estomac doivent être traités, non seulement parce qu'ils peuvent être douloureux, mais surtout parce qu'un ulcère peut déboucher sur des complications graves, comme une hémorragie potentiellement mortelle. Une autre complication sévère possible est la perforation, l'apparition d'un véritable trou dans la paroi de l'estomac, qui peut aussi connaître une issue fatale.