L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

25 compléments alimentaires pour le sommeil passés au crible

24 juin 2021

Les compléments alimentaires pour le sommeil sont extrêmement populaires et peuvent être achetés dans les grandes enseignes, les magasins bio et les pharmacies. Nous avons sélectionné 25 produits présents dans les rayons pour analyser  leurs emballages, et leur composition et vérifier s'ils tenaient leurs promesses. Conclusion : en tant que consommateur, il n’est pas forcément évident de vous y retrouver parmi tous les produits présents sur le marché. Et il s’avère même que certains d’entre eux sont carrément trompeurs.

Les compléments pour le sommeil

Il est important de savoir que les problèmes de sommeil peuvent souvent être résolus sans compléments alimentaires. Comprendre le sommeil, et surtout son propre rythme, est le premier pas vers une meilleure nuit de sommeil. Voir nos conseils sur Sleepguide.

Une aide au sommeil ou un complément  ?

Les somnifères et les sédatifs, reconnaissables à leur numéro d'enregistrement commençant par BE, ne sont disponibles que sur ordonnance. Ces types de médicaments (benzodiazépines, zopiclone et zolpidem) ne peuvent être utilisés que dans certains cas d'insomnie provoquée par une grande souffrance (par exemple après un traumatisme ou un décès). Malgré leur efficacité avérée, leur utilisation est en principe limitée en raison de nombreux effets secondaires dangereux : troubles de la mémoire et de la concentration, maux de tête, irritabilité, vertiges, risque de chute chez les personnes âgées et retard dans les réactions. En outre, il existe un réel risque de dépendance physique et psychologique. Pour obtenir l’effet désiré, la dose doit également être augmentée régulièrement. En résumé, les somnifères ne sont pas sans risque.

La mélatonine et les extraits de plantes sont eux-aussi enregistrés comme médicaments, reconnaissables au numéro BE figurant sur l'emballage. Cependant, certains peuvent être obtenus sans ordonnance. Ils peuvent constituer une alternative aux sédatifs et aux somnifères délivrés sur ordonnance.

À quoi devez-vous faire attention lorsque vous achetez des compléments alimentaires pour le sommeil ?

Vous pouvez également opter pour un complément pour l'insomnie, qui relève de la législation alimentaire. Ceux-ci contiennent, par exemple, de la mélatonine, des plantes, des acides aminés, des vitamines et des minéraux. Vérifiez si ces suppléments ont un numéro de notification. Parfois indiqué sur l'emballage : commençant par NUT, PL ou AS ou trouvé sur FOODSUP.

Les promesses (trompeuses) des compléments alimentaires pour le sommeil

Si les compléments alimentaires contre l’insomnie vous donnent souvent l'impression qu’ils résoudront facilement vos problèmes de sommeil, ne vous y trompez pas... S'attaquer à la source de vos problèmes de sommeil prend du temps, car une bonne nuit de sommeil contient de nombreux ingrédients. 
Vous trouverez principalement des publicités concernant les compléments alimentaires à base de plantes. Pourtant, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) doit encore se prononcer sur le bien-fondé des allégations relatives à la médecine par les plantes, également appelée phytothérapie. En attendant, les fabricants en profitent pour mettre en avant les effets supposés "bénéfiques" de leurs produits sur la santé. Nous estimons que l’utilisation de ces allégations de santé est injustifiée tant que la position de l'EFSA est "en attente". 

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

Commentaires

Soyez le premier à commenter