Dossier

Paiement "sans contact": que faut-il savoir?

02 novembre 2017
Paiement sans contact

02 novembre 2017

Votre carte bancaire permet les paiements sans contact? Alors, il suffit de l’approcher d’un terminal compatible pour régler vos achats. Et c’est aussi possible via votre smartphone. Fonctionnement, risques, précautions... Que faut-il savoir? 

Via votre carte bancaire

Un nouveau pictogramme a fait apparition sur votre notre nouvelle carte de banque? Celui-ci représente 4 petites ondes radio? 
Alors votre carte vous permet de réaliser des paiements sans contact chaque fois que vous serez face à un terminal compatible affichant ces 4 mêmes ondes. 

Pour payer vos achats, il vous suffira d’en approcher votre carte, et hop, le paiement sera exécuté. 
Pas besoin d’y insérer votre carte ni d’introduire votre code pin, du moins si votre ticket ne dépasse pas 25€. 

Objectif : vous faciliter la vie et gagner du temps au moment de payer. 

Mais ce n'est pas sans risque.
Paiement sans contact: comment cela fonctionne?
Ce mode de paiement fonctionne sur base de la technologie “NFC”, pour "Near Field Communication" (en français : communication en champ proche). 

Elle permet qu’en passant votre carte à proximité (en principe, à moins de dix centimètres) d’un terminal compatible, ceux-ci communiquent via des ondes radio entre eux afin de réaliser la transaction. 

C’est le même dispositif qui est utilisé pour certains titres de transport (type Mobib), cartes d’accès ou clés de voiture. 
 
Banques, cartes et terminaux: où en est-on?

Les banques considèrent ce moyen de paiement comme une réelle avancée. Certaines offrent déjà cette possibilité à leurs clients, les autres sont en voie de le faire. De plus en plus souvent, elles envoient à leurs clients des cartes équipées d’une puce NFC lors de leur renouvellement.

Aujourd’hui, environ 60 % des terminaux présents en Belgique autorisent le paiement sans contact, annonce une source bancaire. Et ce sera le cas pour la quasi-totalité des terminaux en 2018.

 

Quels sont les risques associés au paiement sans contact?

Ce que l’on gagne en rapidité, en facilité, en convivialité, on le perd en sécurité. 
L’étape de confirmation étant zappée, vous perdez, en effet, un certain contrôle de l’opération et offrez de nouvelles perspectives aux fraudeurs. 

Ainsi, selon certains experts:  

  • un escroc muni d’un appareil "lecteur" pourrait recueillir des données de votre carte et les utiliser pour effectuer des paiements. 
  • un voleur équipé d’un terminal portable pourrait effectuer des paiements à son profit, en touchant votre sac ou votre poche. Voir notre vidéo ci-après.
  • en cas de perte ou de vol de votre carte, son nouveau détenteur pourrait faire de (petits) achats à votre compte sans avoir à connaître votre code pin.
Quelles sont les mesures prises par les banques pour prévenir les risques?
  • Les banques limitent les paiements sans contact à de faibles montants, généralement 25€. 
  • Après un certain nombre de transactions (ou un certain montant total) payées sans contact, il est demandé de composer le code pin, afin de s’assurer de votre identité. 

Les mesures prises par les banques sont-elles 100% efficaces? Sinon quel montant puis-je perdre?

Notez que les mesures prisent ne suffisent pas à rendre l’usage de votre carte impossible par quelqu’un d’autre que vous, mais empêchent simplement les escrocs de vider votre compte. 

Si des paiements ont lieu sans votre autorisation, vous aurez à assumer un maximum de 150€ de pertes, et ce jusqu’au blocage de la carte. Si un escroc effectue rapidement des paiements sans contact avec une carte volée ou perdue, le titulaire perdra donc vraisemblablement les montants utilisés.

Attention! Après avoir bloqué votre carte via Card Stop, il est possible qu’elle soit encore utilisée peu après. En effet, certains paiements sans contact se font hors ligne de sorte que la carte ne "sait" pas encore, au moment du paiement, qu’elle a été bloquée.

 
Certaines banques offrent de meilleures protections. Quelles sont-elles?
C’est le cas de ING et KBC - CBC chez qui le client (sauf fraude ou négligence grave de sa part) ne sera pas responsable si des transactions ont été effectuées sans code pin.
Et si ne voulez pas de la possibilité de payer sans contact?
Nous considérons que vous pouvez exiger de votre banque qu’elle vous fournisse une carte sans puce NFC, ou qu’elle la désactive à votre demande sans frais. Pour certaines banques, c’est possible sur simple demande (en contactant le call center, par exemple). D’autres incitent à une désactivation via le site internet ou l’application de la banque. 
Pour certaines encore, il faudra demander la réédition d’une nouvelle carte dépourvue de la fonctionnalité NFC. Dans ce cas, nous estimons que la nouvelle carte doit être gratuite.
 

Imprimer Envoyer par e-mail