News

Nous demandons aux banques de contrôler les virements pour éviter les fraudes

29 octobre 2021
iban check fraude bank overschrijving

Une proposition de loi vient d’être déposée pour obliger les banques à vérifier, lors de chaque virement, si le numéro de compte correspond bien au bénéficiaire indiqué. Sans ce contrôle, les fraudeurs peuvent, par exemple, indiquer leur propre numéro de compte sur une fausse facture.

Quand vous faites un virement, électronique ou papier, vous indiquez le numéro de compte (IBAN) et généralement le nom du bénéficiaire. Mais vous ne savez sans doute pas que la banque n’est pas obligée de vérifier si le numéro de compte correspond bien au bénéficiaire. Le virement sera d’ailleurs exécuté même si aucun nom de bénéficiaire n’est indiqué.

Cette absence de contrôle est une porte ouverte pour les fraudeurs. Ils peuvent, par exemple, contrefaire la facture d’un fournisseur d’énergie ou de télécom en y indiquant leur propre numéro de compte. Vous pensez faire un virement à votre fournisseur mais, en réalité, l’argent tombe aux mains des fraudeurs. Ils peuvent aussi se faire passer pour un de vos proches, votre banque, la poste, etc., et vous demander de cliquer sur un lien pour ensuite vous inviter à effectuer un paiement.

Contrôle obligatoire

Une proposition de loi vient d’être déposée pour obliger les banques à vérifier si le numéro de compte correspond bien au nom du bénéficiaire. Si ce n’est pas le cas, la banque devrait vous demander une confirmation. Cela vous donnera l’occasion de vérifier si vous avez mentionné le bon n° de compte ou cela pourra vous alerter en cas de problème.

Cet IBAN check existe déjà aux Pays-Bas et au Royaume Uni. Et c’est l’une des mesures que nous avons réclamée dans le cadre de notre campagne de lutte contre le phishing. Nous nous réjouissons que cette demande ait été entendue et nous espérons que la proposition de loi soit effectivement votée à la Chambre.

Plus d’info ?

Pour en savoir plus sur le phishing et comment y échapper, voyez notre dossier.

vers le dossier phishing