Dossier

Sport et activité physique

26 septembre 2007
sport-et-activite-physique

26 septembre 2007

Les principales raisons de s'adonner au sport ? Bouger régulièrement est bien entendu bon pour la santé, la condition et la qualité de vie en général. L'activité physique joue également un rôle dans la prévention de certaines affections et la lutte contre les kilos superflus. Quel sport ou activité physique vaut-il mieux pratiquer ? A quelle fréquence, pendant combien de temps et avec quelle intensité devez-vous bouger pour maintenir votre condition physique ?

Types d'activités physiques

Il existe deux types d'activités physiques :

  • Dans le cas d'une activité aérobie, plusieurs groupes de muscles sont sollicités en permanence, l'effort est modéré et vous pouvez poursuivre les exercices longtemps. Ex : natation, cyclisme, marche ou jogging. 
  • Une activité anaérobie ne peut pas être pratiquée longtemps. Les exercices nécessitent des efforts intensifs, qui consomment beaucoup d'énergie. Ex : course cycliste contre la montre ou sprint sur 200 m. 

Des études ont montré que ce sont les activités aérobies qui collent le mieux à notre style de vie moderne et qui ont le plus de chance d'être poursuivies.

Bouger suffisamment

Selon des spécialistes, une séance d'activité doit durer minimum 30 minutes avant de produire suffisamment d'effets sur la santé. Ces 30 minutes peuvent éventuellement être réparties sur la journée. Pour qu'il y ait des effets bénéfiques sur la condition physique et sur la santé, il faut au minimum trois séances d'exercice par semaine.
Bref : 3 séances par semaine (sur 3 jours différents) de 30 minutes d'activité modérée est la dose minimum requise pour une bonne santé et condition physique.

Effets bénéfiques

Bon nombre d'études ont montré que l'exercice physique a une influence positive sur la santé. Quelques avantages incontestables de l'activité physique :

  • prévention d'affections cardiovasculaires ;
  • prévention de l'obésité ;
  • prévention de problèmes psychiques tels que dépression et anxiété ;
  • prévention de certaines formes de cancer ;
  • prévention du diabète ;
  • prévention de l'arthrite et de l'arthrose ;
  • renforcement du squelette et de la masse musculaire ;
  • meilleurs résultats d'un régime amincissant ;
  • diminution du stress et amélioration de l'image de soi.

Activité et alimentation

La pyramide alimentaire, le symbole d'une alimentation variée et équilibrée, a été complétée il y a plusieurs années par un élément "activité physique" car, outre l'alimentation, l'activité physique est elle aussi importante pour la santé. Depuis lors, on parle de pyramide alimentaire active. Il est évident qu'une activité sportive relativement légère mais pratiquée régulièrement améliore l'effet d'un régime amincissant. La perte de poids résultant d'un régime est en partie due à la "fonte" des tissus maigres, à savoir des muscles. En bougeant, vous conservez votre masse musculaire, mais vous perdez en revanche de la graisse.

Surveillance médicale

Il n'y a que dans un petit nombre de cas qu'il n'est pas conseillé de pratiquer un sport, comme p. ex. en cas d'anomalie ou d'insuffisance cardiaque, d'infarctus récent, d'embolie pulmonaire, de phlébite (caillots de sang dans une veine enflammée) et de troubles non contrôlés du rythme cardiaque. Une surveillance médicale est recommandée pour les personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires, de diabète, de tension élevée, d'asthme, d'ostéoporose, d'arthrite, d'anorexie nerveuse, de cancer, d'affections neuromusculaires... Une visite chez le médecin est également conseillée en cas de grossesse, de surpoids, d'âge avancé ou après une période d'inactivité. Il vous conseillera peut-être certains tests.

Conseils pour une pratique judicieuse du sport

  • Débutez l'activité physique progressivement, ne démarrez pas avec des objectifs trop ambitieux. 
  • Démarrez également lentement chaque séance d'exercice. Faire de grands efforts sans échauffement peut occasionner des blessures.
  • L'inverse est vrai également. Si vous devez arrêter de pratiquer un sport, ne le faites pas du jour au lendemain, mais progressivement. 
  • Ne pratiquez pas de sport si vous êtes malade.

Imprimer Envoyer par e-mail