News

Nous nous opposons aux clauses irrégulières d’AliExpress

17 mai 2019

17 mai 2019
La plateforme en ligne AliExpress a beau être d’origine chinoise, elle s’adresse directement aux consommateurs européens et belges. Malheureusement, elle ne respecte pas les règles du jeu légales. Nous avons demandé l’intervention du SPF Economie et averti le Ministre Peeters en charge des consommateurs.

AliExpress appartient au groupe chinois Alibaba. Il s’agit d’une plateforme en ligne sur laquelle différents vendeurs proposent leurs produits. Comme les textes sur le site sont disponibles non seulement en anglais, mais aussi en néerlandais, français, allemand, italien, polonais, portugais et espagnol, AliExpress peut toucher 330 millions de consommateurs en Europe. Mais qui vend au sein de l’UE est tenu de respecter les règles du jeu européennes. Et c’est précisément là que le bât blesse : les conditions générales contiennent diverses clauses irrégulières. Nous avons déjà attiré l’attention d’Alibaba sur ces irrégularités et soulevé la question auprès du gouvernement.  

AliExpress ne respecte pas les règles européennes

Les conditions générales sont difficiles à trouver et sont par ailleurs éparpillées. Toutes les conditions ne sont en outre pas disponibles dans toutes les langues, celles-ci figurant le plus souvent uniquement en anglais. Cela va à l’encontre de la législation européenne, laquelle stipule que le consommateur a droit à des conditions générales compréhensibles.

Lorsqu’un litige survient entre un vendeur et un consommateur et qu’ils ne parviennent pas à s’arranger à l’amiable, l’affaire doit être présentée à une instance d’arbitrage à Hong-Kong ! C’est non seulement totalement irréaliste, mais cela va également à l’encontre de la législation européenne.

Par ailleurs, AliExpress prévoit que le remboursement n’est garanti que lorsqu’un produit ne correspond clairement pas à sa description ou lorsqu’il n’est pas livré. Alors que le droit de rétractation européen est, lui, absolu : le consommateur peut renvoyer le produit dans les 14 jours sans avoir à se justifier.

Enfin, aucune référence claire n’est faite à la garantie légale de deux ans applicable à l’ensemble des consommateurs européens.  

Nous ne laisserons pas passer cela !

Nous avons adressé un courrier à Alibaba - en notre nom et en celui de nos organisations-sœurs en Italie, au Portugal et en Espagne - en lui demandant de se mettre en conformité avec la réglementation européenne. Nous leur avons même proposé notre aide. 

Par ailleurs, nous nous sommes adressés au gouvernement. Nous avons sollicité l’intervention du SPF Economie et averti le Ministre Peeters en charge des consommateurs.  

Choisissez une bonne boutique en ligne

Avant de choisir votre boutique en ligne, vous pouvez consultez notre comparateur de boutiques en ligne,  y voir comment elle est classée et si elle répond à vos attentes. Nous avons en effet évalué plus de 100 boutiques en ligne dans différents domaines. Nous avons examiné différents aspects «techniques» pour chacune d'entre elles ainsi que leur fonctionnement, sans oublier de prendre en compte la satisfaction des utilisateurs.

Vers notre comparateur de boutiques en ligne