Dossier

Construire et rénover durable: plusieurs options

15 février 2021
construire rénover durable

Epuisement des matières premières, réchauffement climatique, pénurie d’eau et perte de biodiversité. Autant de conséquences visibles d’un fonctionnement qui n’est pas soutenable à terme. Voici comment contribuer concrètement vous-même à une plus grande durabilité.

Pourquoi ?

Quelques chiffres illustrent à suffisance l’impact de notre parc de logements sur l’état de la planète.

  • Les immeubles représentent en Europe pas moins de 40 % de la demande en énergie.
  • Ils sont responsables de 36 % des émissions de CO2.
  • Le secteur de la construction est à l’origine d’un bon tiers de l’ensemble des déchets.
  • Rien qu’en Belgique, cela représente plus de 15 millions de tonnes de déchets par an.

Des voix s’élèvent depuis quelque temps déjà pour réclamer une approche différente. Idéalement, on s’inscrirait dans un cycle de construction où tout serait réutilisé et où, après usage, les matériaux ne deviendraient plus des déchets mais pourraient servir de matières premières pour de nouvelles constructions. C’est ce qu’on appelle construire circulaire. Un concept qui gagne du terrain dans le secteur résidentiel également.

Il n’est pourtant pas indispensable de construire ou de rénover circulaire pour viser une plus grande durabilité. Les possibilités ne manquent pas pour apporter votre pierre à l’édifice. Et ces options se complètent mutuellement, de sorte qu’elles ne se font pas au détriment l’une de l’autre.


User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

Commentaires

Soyez le premier à commenter