L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

La maladie d'Alzheimer: L'évolution

11 février 2019
Alzheimer

A quel âge apparaît la maladie d’Alzheimer? Y a-t-il un âge minimum? Et quelle espérance de vie donner en phase terminale de la maladie ?

L'évolution

La quantité de symptômes, leur évolution, les fonctions atteintes et la vitesse de progression de la maladie peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre. Chez certains, le passage de la phase d’atteinte légère à la démence grave peut se faire en 5 ans, alors qu’il prendra plus de 10 ans chez d’autres.

En fait, les chercheurs estiment que la maladie s’installe dans le cerveau des années avant les premiers signes visibles. La phase dite « prédémentielle » est caractérisée par des troubles isolés de la mémoire chez des personnes par ailleurs toujours autonomes. Ces signes peuvent passer inaperçus et sont étiquetés sous le terme de déficience cognitive légère. Mais la maladie est progressive. Cela signifie qu’elle n’arrête pas d’évoluer, entraînant une baisse de plus en plus importante des capacités cognitives et une augmentation des troubles de la personnalité et du comportement.

L’espérance de vie dépend de l’âge du patient au moment du diagnostic : plus il est jeune (65 à 69 ans), plus longtemps il devra vivre avec la maladie. Mais on peut estimer qu’atteint d’Alzheimer, un malade voit son espérance de vie se diviser plus ou moins par deux par rapport à une personne du même âge non atteinte. En moyenne, le patient vit encore 7 à 10 ans après le diagnostic. Au final, la maladie d’Alzheimer entraîne la mort, le plus souvent des suites d’infections ou de complications qui surviennent parce que le patient est très affaibli (pneumonie, septicémie, maladies cardiovasculaires, déshydratation ou dénutrition).