L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

La maladie d'Alzheimer: Le diagnostic

11 février 2019
Alzheimer

Pertes de mémoire dues à la vieillesse ou à l’Alzheimer ? Comment être sûr ? Quels examens existent pour diagnostiquer l’Alzheimer ?

Le diagnostic

L’élément qui doit mettre la puce à l’oreille et qui différencie fondamentalement la démence – et la maladie d’Alzheimer – d’un processus de vieillissement normal, c’est le côté invalidant des symptômes : la personne arrive de moins en moins à « fonctionner » au quotidien. Il est alors temps de consulter un médecin.

Ce dernier dispose d'une batterie de tests permettant d'évaluer les dégâts de la démence :

  • L'examen physique (réflexes, équilibre, coordination des mouvements, etc.).
  • Tests de mémoire, au cours desquels le patient doit retenir une série de mots ou une série d’objets qui lui sont présentés et de les restituer directement, puis une nouvelle fois 5 à 10 minutes plus tard. S’il y a altération, elle peut être diagnostiquée très tôt, dès la première phase de la maladie.
  • Tests de raisonnement.
  • Prises de sang pour exclure d'autres causes (déséquilibres hormonaux ou carence en vitamines).
  • Scans du cerveau (en général une IRM) pour identifier plus précisément le type de démence présentée par le patient et détecter la présence des plaques amyloïdes dans le cerveau.

Le médecin passera également en revue les détails de la vie quotidienne, des informations que seuls le malade et ses proches peuvent lui apporter, en énumérant notamment les signes et en décrivant les facultés qui ne sont plus « comme avant ».