L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Barbecues: pensez santé et sécurité

24 avril 2018
bbq

24 avril 2018

Le principal problème des barbecues au charbon de bois c'est la sécurité thermique. Mieux vaut également éviter de brûler la viande pour ne pas favoriser la formation de substances cancérigènes, et oubliez aussi la technique de cuisson du poulet sur canette. 

Nombreux sont ceux qui, dès le retour des beaux jours, s'empressent de ressortir le barbecue. Rien de mal à cela puisque le barbecue est une manière saine de préparer sa viande, sans ajout de matières grasses... Si l'on tient en compte différents éléments.

Barbecues au charbon de bois souvent trop chauds

Le principal problème avec de nombreux barbecues est la sécurité thermique, les poignées et zones de contact des barbecues au charbon de bois pouvant ainsi atteindre une chaleur comprise entre 80 et 100° C. Un problème qui se pose moins avec les barbecues au gaz. Un autre aspect important de la sécurité des barbecues n'est autre que la stabilité.

Mais voici encore d'autres conseils de sécurité d'ordre général:

  • Placez votre barbecue dans un espace ouvert et ne l'allumez jamais à l'intérieur.
  • Placez votre barbecue sur une surface plane qui ne risque pas de prendre feu (par ex. béton, asphalte).
  • Prévoyez toujours un seau d'eau ou de sable, un extincteur ou une couverture à proximité.
  • Suivez rigoureusement les instructions du fabricant pour l'allumage.
  • Ne déplacez jamais le barbecue une fois qu'il est allumé ou s'il est encore chaud.
  • Maintenez les enfants à distance et ne laissez jamais le barbecue sans surveillance.

Conseils pour éviter la formation de substances cancérigènes

Cuire de la viande au barbecue est sain. La laisser brûler l'est nettement moins. Le fait de brûler des aliments provoque en effet la formation de ce que l'on appelle des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), à savoir des substances cancérigènes. Pour éviter que cela ne se produise, il est conseillé d'éviter tout contact direct entre les flammes et la viande. Les flammes sont attisées par la graisse tombant de la viande sur la source de chaleur. Vous pouvez y remédier en plaçant la viande sur un petit plat spécial. Choisissez-en un en acier inoxydable, en céramique ou en émail et évitez les plats jetables en aluminium. Une autre solution consistera à utiliser un barbecue où la source de chaleur se trouve sur les côtés par rapport à la viande ou encore des barbecues au gaz avec brûleurs couverts.

Cuire votre viande directement sur le charbon, soit le "steak caveman style", n’est pas recommandé non plus. Ce mode de cuisson augmente aussi la probabilité que des substances cancérigènes se forment

Conseils pour éviter les intoxications alimentaires

Une étude a révélé que la moitié de nos voisins du Nord couraient un risque d'intoxication alimentaire après un barbecue. Même si 75 % disent veiller à une bonne hygiène, plus de la moitié semblent aussi accorder plus d’importance à cette bonne vieille ambiance de barbecue qu’à la sécurité alimentaire.

Les conseils ci-dessous vous aideront à ne pas avoir mal au ventre après un barbecue:

  • Si vous effectuez vos achats pour un barbecue par une chaude journée d'été, veillez à respecter la chaîne du froid.
  • Utilisez de préférence un sac isotherme ou des blocs réfrigérants pour transporter vos aliments au frais.
  • Veillez à avoir une bonne hygiène des mains.
  • Conservez la nourriture destinée au barbecue au frigo et ne l'en sortez que juste avant de la cuire.
  • Utilisez des couverts et plats différents pour la viande crue et la viande cuite, histoire d'éviter toute contamination.
  • Conservez de préférence les sauces, salades et autres accompagnements le plus longtemps possible au frigo.
  • Ne laissez pas de viande cuite mais non mangée à l'extérieur . Rangez-la vite dans un endroit frais.
  • Vous pouvez pré-cuire la viande à la poêle, au four ou au grill. Vous éviterez ainsi qu'elle ne soit pas suffisamment cuite au barbecue.

Barbecues au gaz: du pour et du contre

Comme nous l'avons déjà dit, les barbecues au gaz posent peu de problèmes en termes de sécurité thermique. Parmi les autres avantages, nous pouvons également citer les possibilités de cuisson couvercle ouvert ou fermé (effet four) et la vitesse d'allumage. Au rayon des inconvénients, figurent par contre l'espace d'encombrement et l'entretien plus conséquent. Ils sont aussi beaucoup plus chers que les barbecues au charbon de bois.

Voici encore quelques conseils pour utiliser votre barbecue au gaz en toute sécurité: 

  • Ces appareils fonctionnent soit au propane, soit au butane, mais pas les deux. Veillez donc à utiliser le bon gaz. 
  • Contrôlez le barbecue avant sa première utilisation de l'année (trous dans les tuyaux, brûleurs cassés ou rouillés, ouvertures d'air bouchées).
  • Ouvrez le couvercle du barbecue avant de l'allumer: vous éviterez ainsi que le gaz s'accumule, ce qui pourrait provoquer une explosion.
  • Fermez d'abord l'arrivée de gaz avant d'éteindre les brûleurs afin qu'il n'y ait plus de gaz dans les tuyaux. 

Poulet + barbecue + canette de bière ou de cola: à éviter

La mode nous vient (évidemment) des Etats-Unis: nos amis d’Outre-Atlantique ont une recette bien à eux pour cuire le poulet au barbecue. Ils vident en effet à moitié une canette de bière ou de cola, avant de l’introduire dans le poulet à cuire au barbecue. La technique donnerait des arômes particuliers au poulet. De nombreuses vidéos circulent sur YouTube pour expliquer comment faire. Outre l’incongruité de l’opération, sachez qu’elle comporte de réels risques sanitaires. En effet, sous l’effet de la chaleur, les inscriptions sur la canette ainsi que le recouvrement intérieur peuvent dégager des substances nocives. Bref, ne vous laissez pas tenter par cette "technique culinaire" absurde et dangereuse pour votre santé. Si toutefois l'aventure vous tente malgré tout, sachez qu'il existe dans le commerce des accessoires plus sains remplaçant la canette.


Imprimer Envoyer par e-mail