Dossier

Voyage : partez informé

11 septembre 2018
Vacancière et valise

11 septembre 2018

Un voyageur averti en vaut deux ! Pour vous éviter les anicroches, nous avons dressé une liste des dernières vérifications auxquelles procéder avant de partir. Et si la malchance devait s’en mêler, nous vous donnons les infos essentielles qui vous permettront de réagir et de faire respecter vos droits en cas de pépin.

Perte de documents importants

Si vous ne retrouvez plus votre carte d’identité ou votre passeport, signalez-le à DOC STOP (www.docstop.be / + 32 +32 2 518 2123).

Vos documents seront alors annulés pour vous protéger de toute utilisation frauduleuse de votre identité. Avertissez aussi immédiatement la police locale et demandez-lui une attestation de vol.

Si vous avez besoin d’un passeport pour rentrer au pays, l’ambassade ou le consulat de Belgique peut vous aider. Faute de représentation belge sur place, adressez-vous à l’ambassade ou au consulat d’un autre pays de l’UE.

Card Stop, idem qu’en Belgique

En cas de perte de votre carte de paiement, vous devez faire exactement la même chose que si cette perte avait eu lieu en Belgique, à savoir bloquer la carte immédiatement.

En général, il suffit d’appeler Card Stop (+32 070 344 344), car la majorité des banques sont affiliées à ce système.

Chez certaines banques, comme bpost et Beobank (ex-Citibank), vous devez suivre une autre procédure, décrite dans leurs conditions générales. Ne tardez pas à réagir : tant que vous n’avez pas signalé la perte, si quelqu’un utilise votre carte à votre insu, c’est vous qui paierez les pots cassés : jusqu’à 150 € maximum, sauf si la banque peut vous reprocher une grave négligence.

Dès que vous avez lancé l’alerte, vous n’êtes plus responsable : l’argent retiré frauduleusement de votre compte vous sera remboursé.