Dossier

Voyage : partez informé

18 septembre 2019
Vacancière et valise

Un voyageur averti en vaut deux ! Pour vous éviter les anicroches, nous avons dressé une liste des dernières vérifications auxquelles procéder avant de partir. Et si la malchance devait s’en mêler, nous vous donnons les infos essentielles qui vous permettront de réagir et de faire respecter vos droits en cas de pépin.

Voiture accidentée

Si votre véhicule est hors service après un accident de la circulation et que vous cherchez un moyen de poursuivre votre voyage ou de rentrer chez vous, sachez que la plupart des assurances assistance voyage vous fournissent un véhicule de remplacement.

Souvent, votre voiture doit être inutilisable pendant une période minimale.

En outre, l’utilisation du véhicule de remplacement est limitée : la plupart des contrats prévoient une période d’utilisation maximale de 30 jours. Vérifiez au préalable les conditions de votre police, car toutes les assurances n’offrent pas la même couverture.

Quelques exemples : parfois, les véhicules d’un certain âge, en mauvais état ou mal entretenus ne sont pas couverts; parfois, les frais de dépannage ne sont pas complètement remboursés si vous ne faites pas appel à une firme attitrée; les frais de séjour pendant la durée de la réparation ne sont pas toujours remboursés; idem pour les frais encourus pour poursuivre le voyage lorsque le véhicule est inutilisable.

N’oubliez pas non plus d’avertir l’hôtel que vous n’arriverez pas à la date prévue : sans nouvelle de votre part, il pourrait décider d’annuler l’ensemble de votre séjour...