News

Le défi de cette rentrée : une boîte à tartines "zéro déchet"

29 août 2022
Des enfants partagent leur repas de midi à la cantine scolaire en mode "zéro déchet"

Et si, à l'occasion de cette nouvelle année scolaire, on en profitait pour tenter le « zéro déchet » ? Comment composer une boîte à tartines saine, tout en limitant au maximum le gaspillage alimentaire ? Quelques pistes pour réfléchir et se lancer ensuite en douceur.

 Acheter des produits prêts à l'emploi en supermarchés pour garnir les tartines que l'on emballe ensuite vite fait dans du papier alu que l'on jettera le soir même, opter pour des collations industrielles emballées individuellement et des petites bouteilles de jus ou d'eau en plastique ou des mini-berlingots de lait à glisser rapido dans le cartable...

Cela facilite grandement notre quotidien quand l'agenda déborde de partout, mais ce n'est bon ni pour notre santé (malbouffe, migration de particules de plastique...), ni pour celle de la planète. Pour rappel, rien que chez nous en Belgique, nous produisons pas moins de 68 millions de tonnes de déchets par an (2020). Oups !

Nos astuces contre le gaspillage alimentaire

Stop au gâchis ! Et si cette rentrée 2022 était l'occasion de faire de meilleurs choix non seulement au niveau de ce que l'on met sur les tartines, mais aussi sur la façon de les transporter, ainsi que sur le choix des boissons et collations ? Un changement de mode de vie également intéressant pour soulager notre pouvoir d'achat en ces temps d'inflation galopante.

Le kit de base du « zéro déchet »

Haro sur l'alu et les sachets en plastique à usage unique pour emballer le lunch, on investit dans un kit de base de qualité qui va durer des années, et ainsi réduire considérablement notre empreinte écologique :

Une boîte + une gourde durables = la base pour démarrer le « zéro déchet ».

  • Une boîte à tartines qui ferme bien, de préférence en inox (à partir de 20 €) plus durable que le plastique, ou un sac en tissu réutilisable/ une pochette à lunch (mais attention, ça ne protège pas des coups dans la mallette...)
  • Pour les jours de wraps à la place des tartines, il existe des emballages écologiques appelés « bee wrap » (à partir de 7 €), un tissu recouvert de cire d'abeille, facilement lavable, sur lequel on dépose directement les aliments. 
  • Une gourde en inox (à partir de 15 €), qui résiste mieux aux coups et reste fraîche plus longtemps, à remplir d'eau du robinet à la maison ou à l'école. Et pourquoi pas la personnaliser en demandant à l'enfant d'y apposer un autocollant qu'il adore ou son prénom ?
  • Une petite boîte à collation (si en plastique, la préférer sans bisphénol A) pour mettre des légumes, des fruits, des cookies sains faits maison ou encore une petite salade de riz ou de quinoa, par exemple.
  • Il vous faudra aussi quelques bocaux en verre pour stocker vos provisions en vrac (mélange de noix, fruits secs) et petites collations désormais artisanales plutôt qu'industrielles.

Une question d'organisation pour gagner du temps

Peur de rallonger vos journées déjà bien remplies ? La philosophie zéro déchets repose avant tout une question d'organisation et de nouveaux automatismes à adopter. Les garnitures de tartines ou de sandwiches peuvent être préparées à l'avance, par exemple avec nos recettes de poulet ou de thon mayonnaise. 

Du poulet et du thon mayo faits maison

Les collations « zéro déchet » peuvent aussi être préparées à l'avance, le week-end par exemple, avec les enfants qui les dégusteront, pendant la semaine, avec d'autant plus d'intérêt qu'ils pourront dire aux copains : « C'est moi qui l'ai fait ».

Une autre façon d'éradiquer le gaspillage alimentaire est de se tourner vers les produits en vente rapide. Peut-on leur faire confiance ? Oui à condition de respecter certains critères.

Bien acheter en vente rapide

Nos comparateurs sont également là pour vous aider à faire les meilleurs choix alimentaires au quotidien, par exemple en préférant les produits plus avantageux labellisés « Maître-Achat ». Quelques exemples :

Retour vers la plateforme "Bien manger à l'école"