News

Les herbes chinoises efficaces contre le coronavirus?

07 avril 2020
Les mélanges d'herbes chinoises sont -ils efficaces contre le coronavirus ?

La médecine traditionnelle chinoise au secours des patients frappés par le virus SARS-CoV-2. Grâce à des cocktails d'herbes chinoises qui seraient actives non seulement en traitement, mais aussi à titre préventif... Le web essaie décidément de nous faire gober n'importe quoi ! Prudence.

« Les herbes chinoises ont prouvé leur efficacité pour traiter les symptômes du coronavirus », peut-on lire sur le site internet du Centre d'acupuncture et de santé Chen. Certains mélanges de plantes seraient non seulement utiles pour soigner le Covid-19, mais aussi à titre préventif. Sur Facebook, ce Dr Chen recommande le médicament Yu Ping Feng. L'internaute qui le souhaite peut commander ces remèdes que le Dr Chen lui enverra par la poste.

Ce Dr Chen est loin d'être le seul à qui l'on peut ainsi commander des mélanges d'herbes traditionnelles chinoises qui seraient bénéfiques contre le coronavirus. La boutique en ligne chineseacupuncturecentrum.nl propose par exemple elle aussi une gamme de produits, entre autres sous forme de pilules, de thés, de poudres, etc. Produits qui peuvent tout à fait être livrés en Belgique. 

Dans son propre pays, le Centre international d'acupuncture et de médecine traditionnelle chinoise fait la promotion des herbes chinoises dans la lutte contre le coronavirus. Selon cette organisation, la «MTC» (pour médecine traditionnelle chinoise) peut éviter à un cas bénin de Covid-19 d'évoluer vers une forme plus grave. Ce serait prouvé. Ce centre ne vend pas de produits lui-même, mais il recommande un certain nombre d'adresses où l'on peut commander de telles herbes. 

Des herbes chinoises contre le Covid-19, c'est vraiment prouvé ?

Le Dr Chen fait référence à un article sur un site web du Gouvernement chinois. Où l'avis d'un soi-disant expert est exprimé. Aucune preuve qui viendrait appuyer cette opinion n'est cependant donnée. 

Un coup d'œil sur la littérature nous apprend qu'entre-temps, certaines conclusions, préliminaires, ont été publiées. Celles-ci ne fournissent pas les preuves nécessaires pour affirmer que la MTC soit efficace contre le SRAS-CoV-2, le virus à l'origine de la maladie. Ni en traitement, ni en prévention.

Certaines sources font référence aux découvertes faites lors de l'apparition du SRAS, auquel le coronavirus actuel est apparenté. À cette époque, on a expérimenté pas mal d'herbes chinoises en complément des traitements classiques. Mais ces conclusions ne peuvent tout simplement pas être généralisées à la situation actuelle puisqu'ici, un nouveau coronavirus entre en jeu.

Par ailleurs, les conclusions d'une méta-analyse Cochrane (2012), qui a passé en revue les études les plus pertinentes, n'étaient pas particulièrement favorables: la combinaison de médicaments occidentaux avec des mélanges de plantes chinoises n'a pas entraîné de diminution de la mortalité. 

Vous avez vu un exemple de ce genre ? Ou vous avez de sérieux doutes sur un produit ou un point de vente ? Signalez-le-nous via ce formulaire, et les experts de notre plateforme dédiée aux abus et tentatives d'escroquerie se mettront au travail.

Vers le formulaire

 

Vous envisagez quand même d'en acheter ?

Au-delà du manque d'efficacité demeure l'interrogation suivante : qu'allez-vous donc recevoir en commandant l'un ou l'autre mélange à base de plantes dans un tel magasin ? Il y a beaucoup d'herbes en circulation, l'une n'est certainement pas l'autre. Certains mélanges d'herbes chinoises peuvent avoir de sacrés effets nocifs pour la santé.

Les produits ainsi vendus répondent-ils aux exigences que le Gouvernement belge impose aux compléments alimentaires, aux médicaments homéopathiques ou aux médicaments à base de plantes ? C'est un énorme point d'interrogation. 

Arrêtons avec ces allégations !

Notre conclusion ? Eh bien non, il n'est pas prouvé que les mélanges de plantes chinoises offrent une quelconque protection contre le coronavirus. Nous exigeons donc de ces boutiques en ligne qu'elles retirent ces fausses affirmations de leurs sites web.

Quelques exemples ci-dessous: