L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Coronavirus: des masques et des gels désinfectants vendus à prix excessifs

21 avril 2020
masques gels désinfectants prix excessif coronavirus covid19

Des masques et des flacons de gel désinfectant pour les mains sont parfois vendus à des prix plus élevés que ceux qui étaient pratiqués avant la crise du coronavirus. Nous demandons que soit instauré un prix de vente maximum autorisé pour les flacons de gel hydroalcoolique et pour les masques buccaux.

Certaines firmes, boutiques en ligne, voire même des pharmacies profitent de l'anxiété des consommateurs dans le contexte actuel de crise sur fond de coronavirus pour vendre des masques buccaux ou des flacons de gel désinfectant pour les mains à des prix excessifs.

Une maison de repos et de soins a ainsi reçu, de son pharmacien, une facture de plus de 700 € pour 120 masques chirurgicaux, soit un coût d'environ 6 € pièce. Un consommateur nous a fait part de son ticket de caisse de 19,45 € pour 250 ml de gel hydroalcoolique vendu en officine. Ce même gel pour les mains s'avère être vendu 4,17 € sur la boutique en ligne de la marque en question. Et c'est sans compter les offres hors de prix pour des masques buccaux et des gels hydroalcooliques qui circulent sur les réseaux sociaux.

Ce ne sont là que quelques exemples, les plus éloquents, parmi les 41 plaintes que nous avons reçues, ces dernières semaines, via notre point de contact au sujet de l'augmentation des prix, notamment des masques buccaux (17) et des gels hydroalcooliques pour les mains (14). Plus de la moitié d'entre elles concernent un achat en pharmacie, d'autres des prix sur Bol.com, Facebook ou dans des supermarchés. 

Qu'est-ce qu'un « prix normal » pour un masque ?

Alors que le prix moyen des masques FFP2 actuellement indiqué dans les pharmacies en ligne est de 5,69 €/pièce, des consommateurs nous ont signalé des prix bien plus élevés, allant de 5,90 € à pas moins de 15 €/pièce. Les prix des masques chirurgicaux se situent généralement entre 0,10 et 0,30€/pièce. 

Cela nous donne une idée de ce qu'est un « prix normal » pour ces produits. Des produits qui, hier encore, ne nous étaient pas vraiment familiers et pour lesquels nous aurions été bien en peine de donner un ordre de prix! Le prix des masques n'est pas réglementé et la libre concurrence est autorisée mais, comme le rappelle l'Association des pharmaciens de Belgique (APB), il leur est interdit d'abuser d'une situation de pénurie. Cela n'a toutefois aucun impact pour les non-pharmaciens qui tentent de vendre de tels produits de santé sur des sites marchands en ligne.

Depuis l'instauration du confinement, les masques ne sont en principe vendus qu'en officine, et uniquement délivrés aux personnes qui en ont réellement l'usage.  

Gels désinfectants: de gros écarts de prix

Le même principe était d'application pour les gels désinfectants pour les mains, mais la règle a été assouplie, et les gels sont désormais disponibles en différents points de vente, notamment en ligne.

Dans le tableau suivant, les prix des gels désinfectants pour les mains qui ont été signalés par les consommateurs sur notre site web sont comparés aux prix en (para)-pharmacies collectés en ligne entre le début et la mi-avril. Notons que les prix d'achat des produits et des matières premières ont augmenté depuis la crise du coronavirus.

 

On peut remarquer que les prix maximaux signalés sont beaucoup plus élevés que les prix moyens actuels du marché. Nous constatons aussi que plus le contenant est petit, plus le prix au litre est élevé, avec de grosses différences de prix entre les contenances. Nous conseillons donc, quand c'est possible, d'acheter un plus gros flacon.

Pour un prix maximum des gels et des masques 

Depuis le 5 mars dernier, nos voisins français ont mis en place un « prix maximum autorisé » pour les gels hydroalcooliques pour contrer la spéculation. Ils plafonnent le prix des flacons de 50 ml à 2€, ceux de 100 ml à 3€, ceux de 300 ml à 5€ et le litre à 15€. Nous demandons aux autorités belges de mettre en place une mesure similaire de plafonnement afin de protéger la population d'éventuels abus. Pour les gels désinfectants pour les mains, mais aussi pour les masques de protection du visage. 

Nous sommes convaincus que la majorité des pharmaciens prend à cœur son devoir de prestataire de soins de santé et ne cherche certainement pas à faire des bénéfices. Nous tenons d'ailleurs à remercier ces professionnels qui, en ces temps si difficiles, sont toujours prêts à aider la population.

N'oublions pas de nous savonner les mains et de continuer à garder nos distances

Rappelons qu'une bonne hygiène des mains (se laver les mains à l'eau et au savon) et la distanciation sociale constituent les mesures les plus importantes à titre préventif. Le gel désinfectant n'est utile que lorsqu'il est impossible de se laver les mains à l'eau et au savon.

Vous avez, vous aussi, acheté un produit de ce genre vendu trop cher ? Ou vous avez de sérieux doutes sur un point de vente ou des allégations trompeuses ? Signalez-le-nous via ce formulaire, et les experts de notre plateforme dédiée aux abus et tentatives d'escroquerie examineront votre information.

VERS LE FORMULAIRE

 
Server Error